Jardin des plantes médicinales

Les "plantes-remèdes" de la pharmacopée médiévale sont issues d'un savoir intuitif et empirique qui se mélange aux superstitions populaires. Les plantes sont utilisées seules (simple médecine de Platéarius) ou en associations avec d'autres plantes, des épices voire des minéraux (médecine composée de l'antidotaire Nicolas). Les plantes sont prescrites par le médecin, l'apothicaire, l'herboriste ou le chirurgien barbier. De nombreuses guérisseuses connaissent aussi l'emploi des plantes qui guérissent.

"Les remèdes portent la signature du mal ou de la partie du corps auxquels ils sont destinés" (Pierre Lieutaghi). On croit à l'analogie entre particularités des végétaux et manifestations de la maladie : la pulmonaire, plante aux feuilles tachées de blanc, soigne le poumon.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×