Beaufort

 

Le beaufort est un fromage français produit en Savoie dans une aire de production qui s'étend sur les vallées du Beaufortain, à laquelle il doit son nom, de la Tarentaise, de la Maurienne et à une partie du Val d'Arly.

 

C'est un fromage au lait cru à pâte pressée cuite qui fait partie de la famille des gruyères. Il a été surnommé le « Prince des gruyères » par Jean Anthelme Brillat-Savarin. Il bénéficie d'une AOC depuis 1968.

C'est un produit phare de la gastronomie savoyarde, élément indispensable de la fondue savoyarde ou du gratin de crozets.

Le terme « Beaufort » n’apparaît pour la première fois qu’en 1865… mais ce fromage possède une histoire beaucoup plus vieille que cela ! Le savoir-faire issu de la tradition de fabrication du « vachelin » au Moyen Age et de la technique de fabrication des gruyères permet dès le XVII° s la fabrication du « grovire », semblable au Beaufort.

Un de nos chroniqueurs préférés, Pline le jeune, le cite déjà au 1er siècle à Rome. Au Moyen-âge, les communautés monastiques et villageoises défrichent les alpages pour accueillir les troupeaux et se servent du fromage non seulement comme réserve alimentaire pour l’hiver d’après mais aussi comme monnaie d’échange.
La notion de gestion collective – des troupeaux, de la fabrication, de l’affinage - est extrêmement importante dans ce terroir. Le système coopératif est toujours en vigueur dans ces montagnes rudes où les hommes ont très tôt cherché à optimiser ensemble selon l’altitude l’utilisation d’herbages de grande qualité.

 

 

Voilà le vieux Beaufort aux ruelles étroites et fleuries en saison, aux maisons hautes, mais aussi Beaufort lieu de concentration de toute la vie intercommunale et centre administratif du Beaufortain qui offre son histoire et son architecture de montagne.

Connu aussi pour sa coopérative de Beaufort (le prince des gruyères), le bourg s'impose comme le grand frère entouré de jolis hameaux ensoleillés que Roger Frison Roche appelait Le Versant du soleil (Les Curtillets, Les Villes), Le Bersend…

C’est une des communes les plus étendues de Savoie : 2036 habitants sur 14 735 ha. Le village d'Arêches fait partie de la commune de Beaufort.

Beaufort, à 758 m d’altitude, offre toutes les caractéristiques d’un bourg de montagne avec ses maisons en pierre pour la plupart et ses petits immeubles rassemblés autour de l’église Saint-Maxime puis plus récemment le long du Doron autour de l’ancien château de Randens, actuellement la mairie. Le château des Randens, daté du XVe siècle et restauré au XIXe siècle, fut la résidence des châtelains chargés de l’administration des ducs de Savoie.

Les ruelles pavées, étroites et en pente où donnent de hautes maisons souvent séculaires débouchent sur des placettes ou au coeur du village aux façades colorées. Le quartier des Tours montre encore des rotondes construites par les bourgeois d’antan pour abriter un escalier à vis desservant les étages. Curiosité : l’ancienne gendarmerie impériale.

C’est aussi à Beaufort que la coopérative laitière du Beaufortain a établi son lieu de production du fameux Beaufort, fromage riche de 40 ans d’existence.

A 5 km du village en direction des Saisies, l’ancien château des Vanches appelé aujourd’hui Notre-Dame des Châteaux est une propriété privée. Belvédère et forteresse naturelle, il a été construit dès le XIIe siècle, par les seigneurs de Beaufort.

Carte AOC beaufort


http://tourisme.lebeaufortain.com

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site