Les maisons

 partir du Xème siècle, on assiste au renouveau urbain. A l'intérieur des bourgades, les rues sont étroites et sinueuses, sans égoût ni trottoir. Jusqu'en l'an 1000, les villes comportent peu d'habitants. A l'abri des remparts, ils habitent des maisons serrées autour des églises ou du château, construites en bois ou en torchis et couvertes de chaume.

Les maisons se composent généralement (en partant du bas) d'une cave où l'on garde le vin. Au-dessus on y trouve les boutiques. A l'extérieur, il y a des enseignes représentant le métier du commerçant. Exemple :pour le cordonnier, il y a la représentation d'une chaussure. Puis, au-dessus des boutiques, commence la maison. La première pièce est la salle à manger où séjournent les gens et où ils passaient la plupart du temps. Il n'y avait pas de cuisine. A l'étage supérieur se trouve la chambre ;chacun n'avait pas sa chambre comme aujourd'hui. On dormait dans la même pièce. Enfin, en dernier, il y avait souvent un grenier.

Autrefois, les poubelles n'existaient pas, les gens jetaient leurs excréments et leurs déchets par la fenêtre, au centre de la rue où se trouvait un caniveau qui ruisselait. Les maisons d'une ville moderne au Moyen-Age, étaient en terre cuite et en bois. Les maisons de campagne étaient construites en bois ou en boue séchée. Les maisons de village étaient couvertes d'un toît de chaume. Elles n'avaient généralement qu'une seule pièce, mal éclairée par de petites fenêtres sans vitre et fermées par des volets de bois. Généralement les maisons étaient mal chauffées et mal éclairées.

 

Maison médiévale du 14°siècle

Cividale-Italie

 

 

1. caniveau
2. mur en encorbellement
3. enseigne
4. boutique
5. grenier

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×