Bébé ( nain )

Bébé, de son vrai nom Nicolas Ferry, célèbre nain qui naquit à Plaine dans le Bas-Rhin (Principauté de Salm) le 14 octobre 1741, et fut élevé à la cour du duc de Lorraine Stanislas, dont il faisait l'amusement.

Le roi Stanislas le surnomma affectueusement Bébé, inventant alors ce terme qui sera utilisé couramment pour désigner un nourisson[1]. Il était d'une intelligence peu développée, devenu irascible dans ses dernières années, il serait aussi à l'origine du Jeu du nain Bébé devenu plus tard Le Nain Jaune[2]

Quand il naquit, il n'avait que 24 centimètres ; et lorsqu'il eut atteint toute sa croissance, à 15 ans, il n'en dépassa pas 70. Il atteint finalement la taille de 89 centimètres tout en présentant des proportions harmonieuses. Il mourut le 9 mai 1764 à 23 ans, avec tous les signes de la vieillesse, il était probablement atteint de progéria[3] . Son squelette[4] est exposé au Muséum d'histoire naturelle de Paris.

Sa statue grandeur nature en faïence de Lunéville fut détruite lors de l'incendie du Château de Lunéville en 2003. Une réplique a été faite et est exposée au musée des faïenceries de Niderviller-Lunéville.

Bibliographie

  • Jacques Granier, « La renommée de Bébé avait conquis toute la France », L'Essor, n° 55
  • Gilbert Mercier : Bébé, Le nain de Stanislas ou Les amours mouvementées d'Emilie du Châtelet et de Voltaire, à la cour de Lorraine ; éditions Pierron, 1985, (ISBN 2-7085-0038-4)
  • Le groupe de rock progressif Ange : Un titre, « Le Nain de Stanislas », raconte en chanson les aventures de Nicolas Ferry, sur l'album Émile Jacotay (1975)

Source 

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références

  1. Étymologie relevée dans TILF [archive]
  2. Theimer François, L'origine du Nain Jaune, Le Journal de la Vieille France, n°61 avril 2006
  3. Jan Bondeson, The Two-Headed Boy, and Other Medical Marvels p.214
  4. [pdf]Une étude du squelette dans Actes. Société française d'histoire de l'art dentaire, 2006, 11. [archive]
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×