Philippe de Vitry

Le prélat et compositeur français Philippe de Vitry est né à Vitry le 31 octobre 1291, et mort à Meaux le 9 juin 1361.

Biographie

Philippe de Vitry, évêque de Meaux, considéré par ses contemporains comme un esprit brillant, loué pour ses connaissances en mathématiques, philosophie, poésie, rhétorique et musique, fut une figure emblématique du Moyen Âge. Bien que ses compositions musicales — hormis quelques motets — aient disparu, ses traités de musique ont pu nous parvenir.

Vers 1320, il publia son fameux traité[1] Ars Nova, dans lequel il proposait une notation musicale novatrice, utilisant des signes inconnus. Il encouragea l’emploi de nouvelles règles de composition, notamment des arrangements rythmiques novateurs, ce qui permit l'émergence d'un style polyphoniqueArs antiqua. plus harmonieux et moins dépendant des contraintes de l’art liturgique, l'

Sa musique s'est ainsi démarquée de celle de Pérotin (v. 1160 - v. 1230) et son influence, qui perdura plus d'un siècle après son décès, se reconnaît, par exemple, dans les œuvres de Guillaume de Machaut (v. 1300 - 1377) ou de Guillaume Dufay (v. 1400 - 1474).

  1. les innovations proposées par ce traité musical et leurs conséquences furent contestées en vain par le pape Jean XXII

Bibliographie

Bibliographie complète de ses œuvres (manuscrits, éditions, études) sur le site Arlima (Archives de littérature du Moyen Âge)


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×