Hans Memling

Autoportrait du retable de John Donne de Kidwelly (vers 1480) (National Gallery, Londres)

Hans Memling est un peintre allemand, puis flamand, né à Seligenstadt vers 1435-1440 et mort à Bruges en 1494.

Biographie

Peintre de grande réputation de son vivant, tant à Bruges qu'en Italie, en Allemagne ou en Angleterre, puis oublié pendant plusieurs siècles, Hans Memling a été redécouvert au début du XIXe siècle par les Allemands, notamment par Schlegel. Apprécié des foules, mésestimé par les historiens de l'art, il occupe aujourd'hui une place particulière parmi les primitifs flamands. Héritier de Rogier van der Weyden, il incarne un juste milieu, une sorte de classicisme qui émeut par sa simplicité et sa finesse. Son art excelle dans deux domaines : la sérénité et la suavité. C'est la sérénité de sa conception artistique qui frappe dès l'abord, lorsqu'on considère ses deux tableaux les plus authentiques : La Vierge parmi des Saints et l'Adoration des Mages, tous deux conservés dès leur réalisation à l'hôpital Saint-Jean, de Bruges.

Œuvres

Chasse de Sainte-Ursule à Bruges
  • Le Jugement dernier, (1467-1471), Gdansk, Muzeum Narodowe,
  • Le Johannishospital possède les travaux principaux de l'artiste à Bruges :
    • Noces de sainte Catherine, retable (1479),
    • Adoration des mages (1470-1472),
    • Portrait de Maria Moreel en Sibylle persique (1480),
    • Vierge à l'Enfant avec le donateur Martin van Nieuwenhoven (1487)
    • Le reliquaire de sainte Ursule avec 6 épisodes de la légende (1489).
  • Groeningemuseum de Bruges, triptyque avec les saints Christophe, Maurice, Ägidius, et le Stifter Bürgermeister Moreel et sa famille
  • Galerie des rois de Turin, tableau de la Passion du Christ,
  • Alte Pinakothek de Munich, les sept joies mariales
  • Chapelle du Dôme de Lübeck, retable de 1491, avec le Christ en Croix
  • Capilla Real, cathédrale de Grenade (Espagne), une quinzaine de tableaux de la collection privée d'Isabelle la Catholique, essentiellement des portraits
  • Musée des Beaux-Arts de Strasbourg : polyptyque de la vanité terrestre et de la rédemption divine

Mittelteil Les 7 panneaux du retable polyptyque de Lübeck

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×