Jean d'Hauville

Jean d’Hauville, également connu sous le nom Jean de Hauteville, né vers 1150 près de Rouen et décédé vers 1200, est un poète moraliste et satyrique normand d'expression latine.

La seule œuvre qu'on lui connaisse est Architrenius, un poème satyrique écrit en latin et en hexamètre. Jean de Hauville dédia son poème est inspiré par les auteurs classiques latins, empruntant parfois des vers entiers à certains de ces auteurs, à Gauthier le Magnifique, juste après que ce dernier est devenu archevêque de Rouen en 1184.

Architrenius fut populaire au Moyen Âge. Le héros, dont le nom signifie Archipleureur, voyage à la recherche de la Nature ; il passe par les pays de l’Amour, de la Gloutonnerie, voit la montagne de l’Ambition, rencontre le monstre terrible de la Cupidité et pleure, dans le cours de huit livres, sur les vices et les malheurs des hommes. Puis il trouve la Nature, qui lui conseille d’épouser la Modération, et il cesse de verser des larmes. Le succès de cette œuvre fit qu’elle fut souvent copiée et modifiée avant sa première impression par Josse Bade à Paris en 1517.

Rien n'est connu de la fin de la vie de Jean de Hauville. Son disciple, Gervase de Melkley, le mentionna au passé dans son œuvre Ars poetica rédigée vers 1210 : Jean de Hauville devait donc probablement être mort à cette date.


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×