La buisine

 
La TROMPETTE ou La BUSINE
     Les Romains connaissaient de multiples formes de "TUBA".
   Pourtant la trompette disparait complètement de l'iconographie au V° siècle, laissant la place à la corne d'appel. Elle ne réapparaît qu'au XIII° siècle,  imitée du NAFIR musulman.
Cantigas de Santa Maria 
     La trompette médiévale, ou busine, ou buisine (anafil en Espagne), est avant tout un instrument de signal utilisé par les hérauts ou par les guetteurs. Elle apparaît presque toujours dans l'iconographie par paire.

Elle est généralement constituée de trois parties en alliage de cuivre. L'embouchure, souvent grossière, limitait très certainement les possibilités de jeu. Ce n'est qu'au XV° siècle que celles-ci s'élargirent. 
 
 
On trouve également des instruments plus courts, alors appelés "grèles" ou "clarions".
Longueur : 110 à 135 cm
Aujourd'hui encore, le nafir est utilisé en particulier au Maroc  pour  réveiller la population avant le jour, pendant le jeûne du Ramadan.
 
A partir du XIV° siècle, on voit apparaitre la trompette à coulisse, ou "trompette de ménestrel, puis le sacqueboute(Tirer-Pousser).
Maitre de Saint Bartholomée
Cet instrument est souvent utilisé avec des instruments à anches: il forme alors un ensemble

 Source : http://www.instrumentsmedievaux.org/
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×