La guimbarde


Etui à guimbarde
Etui à guimbarde
Musée National du Moyen Âge


France du Nord ou Pays-Bas, XVe siècle
Cuir ciselé
H. 0,11 m ; L. 0,09 m ; Pr. 0,045 m
Acq. , 1999
Cl. 23652

Formé d'un corps et d'un couvercle, l'objet pouvait s'accrocher à la ceinture grâce à une lanière courant dans les passants latéraux. Sur la face principale, le décor se compose essentiellement de l'inscription "BON [symbole d'un coeur] AVES", formule que l'on retrouve régulièrement, à la fin du Moyen Âge, sur des peignes ou des coffrets profanes par exemple.
Le motif incisé au revers, assez sommairement il faut l'avouer, de deux gimbardes sur un fond losangé attribue une fonction plus précise à cet étui dont ce n'était peut-être pas la destination première. En Occident, fréquemment trouvés au cours de fouilles, ces modestes instruments de musique sont datables du XIIe au XVe siècle.
L'origine de l'étui lui-même peut être aussi bien française que flamande, si l'on considère que le français était couramment employé jusque vers 1500 dans la poésie et la littérature courtoises. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site