Introduction

Les manuscrits enluminés

manuscrit
Saint Marc
Heures à l'usage de Rome
Bruges, vers 1510-1525
Rouen, Bibl. mun., ms. 3028 (Leber 142), f. 65
manuscrit
Posture et outils du scribe
(pupitre, rouleau et deux poids pour le maintenir,
plume, canif, casier à livre)

Gilles de Rome, Le gouvernement des princes
Paris, 1372
Besançon, Bibl. mun., ms. 434, f. 103v

Qu'est-ce qu'un manuscrit enluminé ?

Le mot manuscrit vient du latin : manus (main) et scribere (écrire), c'est-à-dire un texte écrit à la main.
Les termes de «miniature» ou d'«enluminure» sont fréquemment employés pour désigner la décoration peinte dans les livres. Celui de «miniature» provient de l'italien «miniatura», lui-mème issu du verbe latin »miniare», c'est-à-dire «enduire de minium» - un oxyde de plomb de couleur rouge utilisé pour tracer les initiales et les titres appelés rubriques. Une miniature désigne, au sens large, la représentation d'une scène ou d'un personnage dans un espace indépendant de l'initiale. Le verbe latin «illuminare» (éclairer, illuminer) a donné le mot français «enluminer». Ce terme regroupe aujourd'hui l'ensemble des éléments décoratifs et des représentations imagées exécutés dans un manuscrit pour l'embellir, mais au xiiie siècle il faisait référence surtout à l'usage de la dorure.

manuscrit
Frontispice présentant le nom A/MANDUS dans un tapis d'entrelacs
Saint Amand dans l'initiale historiée A

Vie et miracles de saint Amand
Saint-Amand, milieu du xiie siècle
Valenciennes, Bibl. mun., ms. 501, f. 10

La confection des manuscrits

Jusqu'au xiie siècle, les manuscrits sont copiés dans les établissements ecclésiastiques, principalement les abbayes, où ils servent à célébrer le culte et à nourrir la prière et la méditation. À partir du xiiie siècle, un artisanat et un marché laïcs se développent avec l'essor de l'université et des administrations et l'émergence d'un nouveau public amateur de livres.

manuscrit
Scribe au travail
(prise de notes sur un cahier de parchemin
et consultation d'un ouvrage installé sur une roue à livre

Grandes chroniques de France
Troyes, début du xve siècle
Toulouse, Bibl. mun., ms. 512, f. 1

La confection d'un manuscrit est un travail réalisé en plusieurs étapes. Jusqu'au xive siècle, le texte est écrit sur une peau de bète (veau, mouton ou chèvre) appelée parchemin ; on l'obtient au terme d'une longue série de manipulations. Le parchemin est découpé en feuilles qui sont regroupées en cahiers. Le papier, fabriqué à partir du chiffon, est une invention chinoise transmise par les Arabes. Il apparaît en Espagne au xiie siècle, mais son usage demeure rare en France avant le xive siècle, lorsque les premiers moulins à papier sont installés à Troyes.

manuscrit
Saint Jean écrivant, dans l'initiale historiée Q, et l'aigle son symbole
(le pupitre est fixé à la chaise par un bras articulé
 ; saint Jean écrit sur des pages réglées à l'encre,
alors que le manuscrit de Cambrai est réglé à la mine de plomb)
Cambrai, vers 1266.
Cambrai, Bibl. mun, ms. 190, f. 11v

Sur chaque page, des lignes verticales et horizontales sont tracées pour guider l'écriture : le scribe réalise sa copie lentement avec une plume d'oiseau ou un roseau effilé appelé un calame qu'il taille avec un couteau. Le texte est écrit à l'encre noire, les rubriques ou titres à l'encre rouge.

manuscrit
Rufillus, copiste et enlumineur, se représente au travail
(son nom est inscrit au-dessus de l'initiale historiée D)
Saint Ambroise,Hexaméron Weissenau (Souabe),
4e quart du xiie siècle
Amiens, Bibl. mun., ms. Lescalopier 30, f. 29v

Dans les espaces réservés par le copiste au début des textes, l'enlumineur peint les miniatures et les initiales ornées ou historiées et, dans les marges, il peut réaliser les rinceaux, petites scènes ou drôleries.

manuscrit manuscrit
Du dessin à la peinture : décors inachevé et enluminé
(en haut : dessin préparatoire à l'encre de l'initiale historiée N ;
en bas : initiale historiée D enluminée à l'or bruni et à la peinture gouachée)
Bréviaire de Renaud de Bar
Metz, vers 1302-1305
Verdun, Bibl. mun., ms. 107, f. 152v (haut) et 134v (bas)

Enfin les cahiers sont cousus ensemble, les plats de bois sont fixés sur les nerfs de couture et l'ensemble est protégé par une couvrure de peau de truie, de chèvre, de mouton ou mème de cervidé. La reliure est parfois décorée, notamment par estampage à froid de petits fers juxtaposés. Les livres précieux du culte peuvent ètre dotés de reliures comportant des ivoires et de l'orfèvrerie.

manuscrit
Saint Augustin écrivant à côté d'un armarium
(armoire à livres), protégé par un rideau
Livre de prières de Clément VII
Avignon, vers 1378-1383
Avignon, Bibl. mun., ms. 6733, f. 55

Plus d'informations sur le vocabulaire du livre et de l'écrit

Muzerelle (Denis), Vocabulaire codicologique, version hypertextuelle, Paris, IRHT, 2002 (Edilis, Publications scientifiques, 2) [En ligne] http://vocabulaire.irht.cnrs.fr

Cette version hypertextuelle reprend intégralement le texte et les illustrations de la version originale :
Muzerelle (Denis), Vocabulaire codicologique : répertoire méthodique des termes français relatifs aux manuscrits, Paris, Editions CEMI, 1985 (Rubricae, 1)

Commentaires (1)

1. MATAILLET Jérôme (site web) 08/03/2010

Bonjour

Tout d'abord, je tiens à vous féliciter pour votre site, fort bien documenté et richement décoré. Il est toujours agréable de savoir que des passionnés du moyen-âge s'appliquent à faire connaître cette période que l'on croît, injustement, sombre et triste.
A ce propos, je me permets de vous contacter afin de vous transmettre le lien de mon site internet, où j'expose mes calligraphies et enluminures, que ce soit de style roman ou autre. Je pensais que vous pourriez être intéressé par des textes, voire des menus pour vos recettes. N'hésitez pas à y faire un tour ou à me contacter.
Cordialement

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×