Le partage de verdun (843)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis le Pieux (héritier du trône en 814) continue dans un premier temps la politique de son père, Charlemagne. Pourtant, celui-ci se vite rattrapé par le problème de sa succession. Ainsi la coutûme carolingienne veut que les territoires soient répartis entre les fils qu'il a eu d'Ermengarde, mais le titre d'empereur n'est pas divisible.

En 817, sous l'influence de clercs qui sont ses conseillers, Louis fait rédiger l'Ordinatio Imperii, mise en ordre de l'empire. Ce texte remet en cause les règles dynastiques fondées sur le patrimoine afin de "sauvegarder l'unité de l'empire".Son fils aîné Lothaire est associé au trône. Lui seul doit hériter du titre impérial. Ceci lui donne une autorité supérieure à ses frères : Pépin d'Aquitaine et Louis de Bavière, appelé le Germanique.

En 823, Louis le Pieux n'hésite pas, pour purifier l'empire et pour répondre à ce qu'il ressent comme une mission religieuse, à confesser publiquement ses fautes. Louis invite de plus les aristocrates à suivre son exemple. Ceux-ci y virent un aveu de faiblesse. La même année, Judith, seconde épouse de Louis, lui donne le futur Charles le Chauve. Louis veut lui donner une part, qui, prise sur celle de ses demi-frères, provoque leur mécontentement puis leur révolte.

En 833, Louis le Pieux doit abdiquer, Lothaire Ier lui succède. Appuyé par les évêques, Louis est remis sur le trône en 835, mais son pouvoir n'est plus qu'illusion. A sa mort en 840, la guerre éclate entre ses trois fils survivants (Pépin d'Aquitaine est mort peu avant).

Le 25 juin 841, Louis le Germanique et Charles le Chauve sont victorieux de Lothaire à Fontenoy-en-Puisaye. En 842, Louis et Charles se prêtent le serment dit de Strasbourg. Ce serment d'assistance mutuelle reste célèbre pour avoir été prononcé en langues germanique et romane, signe de l'expression des particularismes qui divisent l'empire.

Lothaire est isolé. En 843, il accepte à Verdun le partage de l'Empire en trois royaumes. Il conserve le titre impérial mais n'a plus d'aval sur ses frères.

 Les trois royaumes:

L'Ouest revient à Charles II le Chauve. Le royaume de Charles est délimité par les 4 fleuves que sont Escaut, Meuse, Saône et Rhône. Il détient notamment le berceau mérovingien avec Tournai et la capitale de Clovis, Paris.

La partie centrale revient à Lothaire. Son royaume est constitué d'une longue étendue de terres, de la mer du Nord jusqu'au sud de Rome et dispose des capitales prestigieuses de Pavie, d'Aix-la-Chapelle ou de Rome.

L'Est revient à Louis le Germanique. Son royaume consiste en la partie du royaume située à l'est du Rhin et au Nord des Alpes.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×