Ordre de la Bande ou de l’Echarpe

Ordre de la Bande ou Ordre de l'Écharpe fut créé en 1330, par Alphonse xi, roi de Léon et de Castille, dans le but de donner aux seigneurs de sa cour des marques de sa munificence et de les engager à soutenir la religion catholique en butte aux attaques des Maures. Il ne fut conféré qu'aux gentilshommes appartenant aux plus illustres familles d'Espagne, et disparut après s'être acquis une certaine célébrité. (Gourdon de Genouillac.   Dictionnaire historique des Ordres de chevalerie).


L’abbé Rive, d’une opinion opposée à la notre, prétend que les cartes se trouvent suffisamment désignées dans les édits de cette époque par l’expression : Les jeux de hasard et autres de même nature. Cet auteur va même plus loin : il croit démontrer que les cartes existaient dès le commencement du XIV° siècle, puisque, dit-il, Alphonse XI, roi  de Castille, donnant, en 1332, des statuts à l’ordre de la Bande, défend aux chevaliers de jouer aux cartes. Cette preuve serait en effet péremptoire si elle existait ; mais le fait est plus que douteux. Nous sommes obligé d’entrer à ce sujet dans des détails que nous abrégerons autant que possible, afin de les rendre mois fastidieux.

Nous ignorons si on pourrait trouver en Espagne quelques manuscrits anciens et authentiques des statuts de l’ordre de la Bande, qui depuis longtemps n’existe plus ; mais, ne pouvant arriver à cette source, nous devons nous contenter des ouvrages imprimés, dans lesquels ils sont rapportés. L’abbé Rive les a trouvés dans les Lettres familière de Guevare ; mais il n’a pu rencontrer l’édition espagnole imprimée à Valladolid en 1539. Il cite son passage d’après la traduction française faite par de Guterry (Lyon 1558). Les statuts de l’ordre y sont rapportés dans une lettre adressée par de Guevare au comte de Benavente, don Alphonse Pimetel ; il y est dit : « commandoit leur ordre que nul chevalier de la bande osast jouer argent aux cartes ou dez, ne semblablement donnast consentement d’en jouer en sa maison. »

Texte de

Annuaire historique

De l’imprimerie de Crapelet

Rue de Vaugirard, n° 9

Annuaire historique pour l’année 1837

Publié par la société de l’histoire de France

A Paris, chez Jules Renouard, Libraire de la société de l’histoire de France

Rue de Tournon, n° 6

1836

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×