La coiffure médiévale

Les femmes se tressent leurs cheveux qui sont beaucoup moins longs qu’au 12ème siècle. Ces tresses sont elles mêmes remontées sur la nuque, relevées en chignon ou enroulées au dessus des oreilles.
Le cercle de tête : porté par les hommes comme par les femmes, cette coiffure simple est courante au 13ème siècle. Il peut être en tissu, en fleurs tressées, en métal, ou même pour les plus riches composé de plaques de métal ouvragé.

L’aumusse : sorte de mini cape couvrant les épaules associée à un capuchon, l’aumusse sert à se protéger des intempéries et est souvent portée par dessus une autre coiffure. Rond à l’origine, le capuchon devient pointu à la fin du 13ème siècle, il s’allongera sans mesure au cours du 14ème siècle. La partie couvrant les épaules est quant à elle ouverte sur le devant, un laçage, un boutonnage ou une fibule (voir plus loin) permet de la fermer. L’hiver, on porte une aumusse doublée de fourrure pour se protéger du froid. L’aumusse est portée aussi bien par les hommes que par les femmes.

Le voile : coiffure féminine, le voile se porte directement sur la chevelure ou en association avec un autre type de coiffure. Il est en général blanc, fabriqué dans un tissu très léger. Au 13ème siècle le voile ne dépasse pas le milieu du dos et se termine en arrondi. cf le cercle de tête.



le couvre-chef : Apparu au 13ème siècle le couvre-chef est une bande de tissu d’une dizaine de centimètres que les femmes utilisent pour dompter une chevelure abondante, elles le font passer sous le menton, sur les oreilles et le nouent sur le sommet du crane. Le couvre-chef est en général blanc, confectionné dans des tissus légers. On, le porte toujours en combinaison avec une autre coiffure.

Le Touret (XIII°)

Le touret et le mortier : coiffures féminines également, le touret et le mortier sont tous deux des toques. Le mortier a un fond alors que le touret n’en a pas. Leurs bords ne dépassent pas 10 centimètres de haut, ils peuvent être droits ou évasés. On les porte associés à une crépine, un couvre-chef ou un voile.
La touaille et la guimpe : la touaille est une pièce de toile fine qui s’attache à la chevelure ou au couvre-chef et enserre le cou. Le plus souvent la touaille fait partie de la guimpe qui est la coiffure des veuves et des femmes âgées. La guimpe associe la touaille et le couvre-chef pour masquer complètement la chevelure et le cou, ne laissant que le visage découvert, un voile, éventuellement maintenu par un cercle de tête recouvre le tout.

Pour le célèbre Hénin, pas avant la fin du XIVè !!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×