Lexique médiéval de droit..ect (Guède à Ysopet)

 

Retour

h-1.jpg

Hallebarde : Nom générique pour toutes les lances à lames larges augmentées d'un second fer.
Hampe : Prolongement vers le bas du jambage d'une lettre.
Hanap : Grande coupe à boire en métal, munie d'un couvercle.
Haste : Prolongement vers le haut du jambage d'une lettre.
Haubert : Longue chemise de mailles descendant jusqu'aux genoux.
Hautbois : Instrument à vent à hanche double, de la famille des bois.
Hennin : Haute coiffure conique surmontée d'un voile, portée par les femmes au 15e siècle.
Héraldique : Science des blasons.
Hériban : Convocation pour le service militaire, puis une amende payée par celui qui ne se rendait pas à cette convocation et enfin une taxe permettant d'y échapper.
Herisliz : Désertion de l'armée en campagne (crime entraînant généralement la peine capitale).
Hertsan : Convocation à l'armée (et amende de 60 sous pour ceux qui refusent de s'y présenter).
Hommage : Rituel par lequel un homme libre devient vassal d'un seigneur. Partie essentielle des rites de l'entrée en vassalité. Consiste, pour le futur vassal, à mettre ses mains jointes dans celle de celui qui, ce faisant, devient son seigneur, peut être accompagné d'un baiser.
Hommage de Chef : Rituel par lequel on devient serf.
Honneur : Charge publique concédée par le roi (comté, marche, évêché, bénéfice royal).
Hostilicium : Redevance payée par les tenanciers et permettant à leur propriétaire d'assurer des services pour l'ost.
Hôtise : Tenure de terre concédée à l'époque des grands défrichements à des paysans appelés hôtes.
j-1.jpg
Jonchées : Herbes fraîches ou plantes aromatiques répandues sur le sol.
Jachère : Terre labourable laissée momentanément en friche pour qu'elle se reconstitue. La jachère est généralement labourée pendant la période de repos.
Jacque : Vêtement de guerre protégeant les bras, le torse et finissant en jupe courte. Généralement en maille, il est porté par les gens des communes et les archers.
Jacquerie : Insurrection rurale du Beauvaisis (mai / juin 1358), causée par la misère qui sévissait à l'époque. La révolte s'étendit en Basse Normandie, dans le Ponthieu, et en Picardie.
Jeu : Forme dramatique médiévale.
l-2.jpg
Luth : Instrument à cordes pincées, apparenté à la guitare, à caisse bombée.
Lai : Nom de deux genres poétiques du Moyen Age, l'un narratif, l'autre lyrique.
Lance : Unité de combat constituée d'un homme en armes à cheval, de son page, d'un coustilleur et deux ou trois archers.
Leyde : Taxe en nature ou en argent levée aux foires et marchés sur les grains et autres denrées apportées pour la vente.
Libre : Juridiquement, ne dépend pas d'un maître: doit, à l'époque franque, le service militaire.
Lieue : La lieue gauloise est utilisée durant tout l'Empire romain et, après, au nord de Lyon. Elle vaut 2.222 mètres.
Lige : Forme d'hommage préférentiel, l'emportant sur l'hommage simple ou plan.
Lignage : Groupe rassemblant les descendants d'un même ancêtre. Au Moyen Age, s'organise autour de la transmission directe d'un honneur familial.
Lime : Outil d'acier aux aspérités régulièrement disposées qui permet de dégrossir et de polir.
Livre : Mesure de poids. La livre romaine (327 g) a été renforcée sous Charlemagne (435 ou 491 g) et aboutit, en France, à la livre de 489 g.
Luminaire : Dans le Haut Moyen Age, huile d'olive nécessaire pour l'éclairage et la célébration du culte dans les sanctuaires.

m-1.jpg

Maimbour : Protection d'un puissant sur celui qui se met en sa dépendance.

Main d'œuvre : Service dû au propriétaire foncier par les tenanciers des manses.
Mainmortable : Se disait d'un serf sujet au droit de mainmorte.
Mainmorte : Impossibilité, pour un individu, de transmettre librement son héritage. Droit pour le seigneur d'hériter, en totalité ou en partie, de cet héritage. Taxe payée dans ce cas au seigneur, par les héritiers, pour disposer des biens du défunt.
Mall : Tribunal public.
Métairie : Propriété foncière exploitée selon un contrat de métayage.
Métayage : Contrat d'exploitation agricole dans lequel le propriétaire d'un domaine rural le loue au métayer en échange d'une partie des fruits et récoltes.
Mime : Récit ou discours burlesque, déclamé et joué par un acteur.
Mine : Mesure de capacité variable pour les grains et les farines.
n-1.jpg
Noblesse : Classe dominante réunissant deux conditions: d'abord la possession d'un statut juridique propre, qui confirme et matérialise la supériorité à quoi elle prétend; en second lieu, que ce statut se perpétue par le sang-sauf, toutefois, à admettre, en faveur de quelques familles nouvelles, la possibilité de s'en ouvrir l'accès, mais en nombre restreint et selon des normes régulièrement établies.
Novale : Terre récemment mise en culture (et taxe la frappant: dîme novale).
Numismon : Unité monétaire internationale du Haut Moyen Age
o-2.jpg
Obole : Pièce valant un demi-denier.
Oïl : Au Moyen Age, le terme signifiait "oui" dans des régions situées au Nord de la Loire. La langue d'oïl était la langue de cette région. Elle comportait plusieurs parlers ou dialectes: le picard, le bourguignon, l'anglo-normand, le francien.
Or : En héraldique, émail de couleur jaune ou, plus rarement, doré.
Ordonnance : Constitution royale fixant des procédures de règlement et qui a force de loi.
p-1.jpg
Paisson : Pratique de pâturage du bétail dans les bois, en application du droit de panage.
Plessis ou plessées : Clôture de branchages ou d'osiers tressés.
Pal : En héraldique, se dit de la pièce verticale d'un blason.
Panage : Pâturage, autorisation donnée aux éleveurs de porcs de faire paître leurs animaux dans les forêts et dans les bois communaux.
Paréage (ou pariage) : Partage d'une juridiction et de droits seigneuriaux entre deux autorités.
Pariage : Association entre deux seigneurs, le plus souvent, un seigneur laïque et un seigneur ecclésiastique; partage des revenus, ou revenus, résultant de cette association.
Parsion : Contrat agraire portant sur le bétail.
Pasnage : Pâturage des porcs, droit perçu à cette occasion.
Pastourelle : Chanson à personnages, elle raconte généralement la rencontre d'un chevalier et d'une bergère, les propositions amoureuses du chevalier et les réactions de la bergère.
Pâture : Droit communautaire permettant aux paysans d'envoyer leur bétail sur l'ensemble des terrains du village, quels qu'en soient les exploitants.
Péage : Taxe levée au profit d'un seigneur et perçue sur toute marchandise (ou tout homme) passant en un lieu précis (croisement de chemin, défilé, col, pont, fleuve).
Perche : Mesure agraire de superficie variable en fonction du nombre de pieds carrés qui la composaient.
Pied : Mesure de longueur romaine qui vaut exactement 0,294218 m. 5 pieds = 1 pas.
Plaid : Conseil réuni autour du souverain, un tribunal royal et les jugements formulés par ces juridictions. Le terme s'appliqua progressivement à des assemblées judiciaires présidées par des ducs, des comtes ou de simples seigneurs du ban.
Pleige : Caution, garantie. Garant
Poesté : Territoire sur lequel s'exerce l'influence d'un château, les "hommes de la poesté" désignent ensemble de ceux qui sont soumis au pouvoir du sire.
Poplyptyque : Document écrit contenant l'inventaire détaillé des possessions foncières d'un grand propriétaire, décrivant les composantes de chaque domaine (terre de réserve, tenures paysannes), donnant les noms des tenanciers et leurs charges dues.
Portage : Péage établi aux portes d'une ville, droit de port.
Pourpre : Couleur rouge foncée obtenue à partir d'un coquillage, le murex. Elle était exclusivement réservée à l'empereur, sa fabrication était un monopole d'État.
Préaux : Massifs surélevés. Littéralement : " prés hauts ".
Précaire : Concession d'une terre en usufruit à vie, moyennant un cens modique.
Présages : Signes interprétés dans le paganisme comme une annonce de l'avenir.
Principauté territoriale : Région assez vaste, partie d'un empire ou d'un royaume, gouvernée par un personnage y exerçant de façon pratiquement indépendante l'ensemble des droits régaliens (duché, comté, évêché...).
Procuration : Droit de réquisitionner ce qui est nécessaire à un fonctionnaire public en mission.
Protocole : Cadre formel d'un acte, relativement fixe au sein d'une même chancellerie.
Puy : Nom donné au Moyen Âge à des associations urbaines, confréries à la fois littéraires et religieuses qui organisaient des concours destinés à promouvoir la poésie spirituelle et mariale. Des soirées poétiques amicales et des concours de composition musicale.
r-1.jpg
Repaire : Habitation noble, maison forte, dépourvue de droits seigneuriaux et spécialement de droits de justice.



s-2.jpg

Sable : Couleur noire du blason, représentée en gravure soit par des lignes horizontales et verticales croisées, soit par une teinte noire unie.
Sambuque : Pont volant utilisé pour l'attaque des châteaux forts
Sauveté : Au Moyen-âge, agglomération formée sous la protection d'une autorité ecclésiastique
Sauvement : Taxe seigneuriale et par extension circonscription seigneuriale.
Sceau : Empreinte de cire apposée sur des documents pour les authentifier.
Seccadou ou Séchadour : Petit bâtiment destiné au séchage des châtaignes et des gros fruits.
Seigneurie : Ensemble des droits du seigneur.
Sénéchaussée : Circonscription, juridiction.
Services : Prestations en travail et versements en nature de toutes sortes, dus par les paysans à leur seigneur.
Sétier : Mesure de capacité variable selon les régions.
Siège : Tactique militaire consistant à entourer et isoler un château, une ville par une armée jusqu'à ce que la faim les force à se rendre.
Simple : Plante médicinale utilisée seule.
Sinople : Couleur verte du blason représentée par des tailles obliques de droite à gauche.
Sommée : La sommée équivalait à 112 litres.
Sommier : Cheval qui transportait les coffres d'un seigneur en déplacement, ou le coffre lui-même sur lequel le sommelier dormait à l'étape.
Sou : Pièce d'or créée par Constantin à raison de 1/72 de livre d'or (4,54 g). Resta l'unité monétaire du Moyen Age, sa valeur était de 12 deniers, soit 1/20 de livre.
Souscription : Ensemble de signatures ou seings attestant l'authenticité d'un acte.
Suscription : Au début d'un acte, présentation de l'auteur.
t-1.jpg
Taille : Impôt prélevé par le seigneur en vertu de ses droits sur les ressources de ses hommes. Il devient annuel à partir du 12e siècle.
Temporel : Se dit de la totalité des biens fonciers d'une abbaye.
Tenure : Terre concédée par un seigneur qui en garde la propriété éminente. Concession en principe précaire. En pratique constamment héréditaire. Le tenancier doit services, ou cens, et certains droits.
Terrasse : Terre-plein d'une levée de terre maintenu par un mur de soutènement et bordé par un garde-corps.
Tenure : Terre concédée par un seigneur qui en garde la propriété éminente, concession en principe précaire. En pratique constamment héréditaire.
Terrage : Prélèvement direct opéré par l'agent du seigneur sur la récolte d'un tenancier, et proportionnel à cette récolte.
Titulature : Ensemble des titres portés par une personne ou une maison.
Toge : Au Bas-Empire, vêtement d'apparat officiel de tous les fonctionnaires aux cérémonies publiques.
Toise : Mesure de longueur valant 1,949 mètre.
Toison d'Or : Ordre chevaleresque et nobiliaire créé à Bruges en 1429 par Philippe le Bon, duc de Bourgogne.
Tolte : Droit de "tollir" (prendre), ce dont le seigneur a besoin. Autre nom pour la taille.
Tonlieu : Impôt indirect d'origine romaine concernant le transit des marchandises (droit de péage).
Toponymie : Partie de la linguistique qui étudie les noms des lieux (toponymes).
Travail : Petite construction en bois, couvert d'un toit qui servait à ferrer les bœufs.
Triens : Pièce d or valant un tiers de sou.
Tremessis : Pièce d or valant un tiers de sou.
u.jpg
Usage : Coutume, mais avec une nuance de précarité.



v-1.jpg

Vassalité : Contrat unissant un seigneur et un vassal.
Vicairie, Viguerie : Désigne à l'époque carolingienne le siège administratif d'un fonctionnaire impérial puis devient avec l'effritement du pouvoir royal le siège d'une petite seigneurie sous domination du viguier.
Vièle : Instrument de musique aux cordes frottées par un archet ou par une roue (vielle), indépendamment de la forme et du nombre des cordes.
Vielle à roue : Vièle à clavier dont les cordes sont frottées par une roue mise en rotation par une manivelle.
Villa franche : Exploitation agricole libre de tout droit coutumier.
Viole : Instrument de musique en forme de grand violon à six cordes que l'on tient debout et dont on joue à l'aide d'un archet.
Viole de gambe : Instrument de musique à cordes frottées.
Virelai : Poème souvent construit comme un lai.
y.jpg
Ysopet : Recueil de fables du moyen âge

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 02/09/2012

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site