1986 : Le nom de la rose de Jean-Jacques Annaud

Le Nom de la rose est un film réalisé par Jean-Jacques Annaud, sorti sur les écrans français le 17 décembre 1986.

Synopsis

Le film est l'adaptation du roman éponyme d'Umberto Eco.

En l'an 1327, le moine franciscain Guillaume de Baskerville, accompagné d'un jeune novice, Adso de Melk, arrive dans une abbaye bénédictine, quelque part dans une vallée alpine. Il est amené, grâce à son sens logique, à enquêter sur la mort étrange d'un moine. Guillaume se heurte au silence des Bénédictins et à leur foi intolérante. Malgré tout, l'enquête avance; mais un autre moine meurt, assassiné. De son côté, Adso découvre l'amour avec une jeune paysanne. Guiliaume de Baskerville est persuadé que le secret de l'énigme réside dans le scriptorium, salle où les moines copient les manuscrits, et les livres cachés dans une tour à l'accès jalousement gardé par le moine Bérenger, torturé par le péché de chair. Bérenger est d'ailleurs, après avoir dérobé un livre, retrouvé mort dans un bassin, un doigt et sa langue sont noirs.
Un nouvel obstacle se dresse devant Guillaume avec la venue de Bernardo Gui, prêtre de l'inquisition. Sur son ordre, la jeune fille, Salvatore, le bossu simple d'esprit et son maître, sont arrêtés et condamnés au bûcher après une parodie de procès. Guillaume est sur le point de dénouer le mystère après sa visite dans la bibliothèque située dans la tour-labyrinthe. L'objet du " Mal" est ce volume, tant convoité, de la Poétique d'Aristote qui défendait le rire... blasphématoire pour les Bénédictins et le vieux moine Jorge de Burgos, qui était allé jusqu'à empoisonner les pages du livre païen. Dans la tour en flammes Guillaume et Jorge de Burgos s'affrontent. Guillaume parvient à s'échapper du brasier. Les paysans sauvent la jeune fille et renversent la voiture de l'inquisiteur qui périra atrocement.
Au petit matin, Guillaume et Adso reprennent la route. Adso, apercevant la jeune fille, hésite. Il rejoint cependant Guillaume qui veut faire de lui un homme cultivé.

Commentaires 

Dans le générique d'ouverture, le film se présente explicitement comme un palimpseste du roman, c'est-à-dire qu'il ne prétend pas à une exacte fidélité mais qu'il est une œuvre dont il partage le même support. Son contenu est néanmoins très fidèle au roman. Un clin d'œil est fait à Umberto Eco, lorsque Guillaume de Baskerville dans la bibliothèque s'extasie sur un ouvrage de « Umberto de Bologne » (ville où Umberto Eco est professeur).

Le film est bâti comme l'illusion de l'escalier sans fin de Roger Penrose (ou d'Escher) [réf. nécessaire], escalier où aura lieu d'ailleurs le combat dans l'incendie entre le « bon » moine franciscain Guillaume de Baskerville, par ailleurs ancien inquisiteur, et l'un des « méchants », ex-bibliothécaire de l'abbaye, Jorge de Burgos (autre clin d'œil, d'U. Eco cette fois, à Jorge Luis Borges et à sa nouvelle La Bibliothèque de Babel).

Comme dans Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, le monde médiéval est illustré avec le difforme (bossu), la jeune fille érotique, la religiosité, les paysans primaires et ici les copistes pour un livre païen.

Jean-Jacques Annaud sollicita pour le film le producteur allemand Bernd Eichinger qui finança ce coûteux projet. Sean Connery insista lourdement afin d'obtenir le rôle principal de cette adaptation qui ne se fit pas sans difficultés : plusieurs scénaristes planchèrent sur un laborieux travail de transposition (le premier étant le scénariste attitré de Annaud: Alain Godard). Le prestigieux chef opérateur italien Tonino Delli Colli (qui avait travaillé avec Pier Paolo Pasolini) signa les lumières, et le décorateur italien Dante Ferretti reconstruisit l'abbaye austère dans les Abruzzes, non loin de Rome. La musique de James Horner (le futur compositeur de la b.o. de Titanic) confère au film une ambiance à la fois belle, envoûtante et terrifiante sans être dénuée de mélancolie.


Fiche technique 

  • Titre : Le Nom de la rose
  • Titre original : Der Name der Rose
  • Titre international : The Name of the Rose
  • Réalisation : Jean-Jacques Annaud
  • Scénario : Andrew Birkin, Gérard Brach, Howard Franklin et Alain Godard, d'après le roman éponyme d'Umberto Eco
  • Photographie : Tonino Delli Colli
  • Musique : James Horner
  • Décors : Dante Ferretti
  • Distribution des rôles : Gianni Arduini, Dominique Besnehard, Celestia Fox, David Rubin, Sabine Schroth et Lynn Stalmaster
  • Montage : James Seitz
  • Production : Bernd Eichinger pour Neue Constantin Film (Allemagne), Franco Cristaldi pour Cristaldifilm (Italie) et Alexandre Mnouchkine pour les Films Ariane (France)
  • Format : Couleurs - 1,85:1 - 35 mm (exploité aussi en 70 mm)
  • Langue : anglais
  • Genre : Drame, thriller
  • Date de sortie : 24 septembre 1986 (USA), 16 octobre 1986 (Allemagne), 17 décembre 1986 (France)
  • Durée : 131 minutes

Distribution

  • Sean Connery (VF : Claude Giraud) : Guillaume de Baskerville
  • Christian Slater (VF : Vincent Ropion) : Adso de Melk
  • Dwight Weist (VF : Claude Rich) : Vieil Adso (Le narrateur)
  • Helmut Qualtinger (VF : Henry Djanik) : Remigio de Voragine
  • Elya Baskin (VF : Patrick Préjean) : Severin de Sant'Emmerano
  • Michael Lonsdale (VF : Michael Lonsdale) : l'abbé
  • F. Murray Abraham (VF : François Chaumette) : Bernardo Gui
  • Volker Prechtel (VF : Georges Aminel) : Malachie de Hildesheim
  • Feodor Chaliapin Jr. : Jorge de Burgos
  • William Hickey (VF : Henri Virlogeux) : Ubertin de Casal
  • Michael Habeck : Bérenger d'Arundel
  • Urs Althaus : Venantius de Salvemec
  • Valentina Vargas : la fille
  • Ron Perlman : Salvatore
  • Leopoldo Trieste : Michel de Cesene
  • Franco Valobra : Jerôme de Kaffa
  • Vernon Dobtcheff : Hughes de Newcastle
  • Donald O'Brien : Pietro d'Assisi
  • Andrew Birkin : Cuthbert de Winchester
  • Lucien Bodard (VF : Georges Atlas) : cardinal Bertrand du Pogetto
  • Peter Berling : Jean d'Annaux

Autour du film

  • Le décor extérieur de l'abbaye a été créé de toute pièce ; ce site n'existe donc pas. Il est toutefois nettement inspiré du château du XIIIe siècleCastel del Monte (commune d'Andria, à 70 km à l'ouest de Bari, dans les Pouilles) qui est l'œuvre de Frédéric II du Saint-Empire . L'édifice est classé au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco depuis 1996. siècle italien
  • Les intérieurs ont été tournés au Kloster Eberbach, ancien monastère cistercien en Allemagne, près d'Eltville (Hesse) (signalé dans le générique).
  • Jean-Jacques Annaud ne souhaitait pas voir jouer des acteurs de renom dans son film. C'est Sean Connery lui-même, très motivé pour jouer le rôle de frère Guillaume, qui a réussi à le convaincre de le choisir. Le réalisateur a immédiatement été séduit par la qualité d'interprétation de l'acteur.
  • Les ouvrages utilisés pour les besoins du film étaient si remarquablement bien imités, par la qualité des enluminures et des reliures, que certains d'entre eux ont été volés durant le tournage, obligeant l'équipe à mettre les livres au coffre à la fin de chaque journée de travail.
  • La statue de la Vierge à l'enfant, devant laquelle le jeune Adso de Melk vient prier, est un anachronisme puisque son style est proche du milieu de la Renaissance. Le réalisateur s'en était aperçu lors du tournage, mais, la reproduction de la statue ayant été coûteuse, la production le persuada de tourner avec. C'est un détail qui sera longtemps reproché à Jean-Jacques Annaud (comme il aime à le raconter lui-même, c'est l'une des premières remarques qu'on lui fera lors de la première projection du film à Marseille).
  • Dans la scène opposant Guillaume au responsable de l'abbaye, durant le débat sur le rire, Guillaume tient cette phrase pour argument : « Le rire est le propre de l'Homme ». Cette formulation précise est en réalité due à Rabelais, qui vécut au XVIe siècle, même si l'idée que l'Homme est le seul animal qui puisse rire est déjà exprimée par Aristote (De partibus animalium III, 10). Il faut noter que ce léger anachronisme (la scène se place en 1127) se trouve déjà dans le roman.

Récompenses 

  • (Catégorie) César du meilleur film étranger 1987
  • BAFTA du meilleur acteur pour Sean Connery
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site