1963 : Lancelot, chevalier de la Reine de Cornel Wilde

Envoyé du roi Leodogran de Cameliard, Sir Tors approche de Camelot, où le roi Arthur s'étonne de l'absence de Lancelot à sa table. Son souverain refuse d'accorder la main de sa fille Guenièvre au roi Arthur, dont il conteste la légitimité au trône d'Angleterre. Seul un combat singulier entre son champion et Lancelot pourra les départager. Vainqueur du tournoi, Lancelot est chargé d'escorter Guenièvre jusqu'à Camelot pour épouser le roi. En route, il la protège d'une bande de brigands qui voulaient l'enlever. Simultanément, Lancelot et Guenièvre se sentent attirés l'un par l'autre. À contrecœur, la princesse épouse Arthur. Un peu plus tard, Lancelot déclare sa flamme. Puis il part à la rencontre des hordes barbares pour laisser le temps au roi de lever une armée et incendie leur camp avec succès. Pourtant, Guenièvre le croit mort et quand Lancelot revient, bien vivant, elle ne peut réfréner sa joie. Sir Modred, le fils illégitime d'Arthur, qui rêve de prendre sa succession, s'empresse de confirmer les doutes du roi quant à la fidélité de son épouse. Rongé de remords, Lancelot songe à s'exiler en France pour combattre les Huns. Sur l'insistance de Guenièvre, il la rejoint dans sa chambre pour une nuit d'amour. Au petit matin, Lancelot est surpris par Modred et ses hommes, auxquels il réussit à échapper. Guenièvre est condamnée à être brûlée vive. Accompagné d'une poignée de fidèles, Lancelot la sauve du bûcher. Mais Gauvain vient le défier, car dans sa hâte à fuir, Lancelot a tué son frère. Refusant de lever l'épée contre Arthur, il promet de se livrer en échange du salut de ses hommes. Le roi le bannit et Guenièvre entre au couvent. En France, quelques mois plus tard, Gauvain retrouve Lancelot, à qui il pardonne son geste. À sa recherche depuis que Modred a lâchement assassiné Arthur, il lui demande de revenir dans une Angleterre en proie au chaos. Après une sanglante bataille, Lancelot rétablit enfin la paix. À son grand désespoir, Guenièvre prononce ses vœux.

Générique
Générique Technique

Réalisation et production Cornel WILDE (1963)
Scénario Richard SCHAYER, Jefferson PASCAL
Directeur de la photographie Harry WAXMAN
Musique Ron GOODWIN
Production Emblem Productions / Universal Pictures /
Bernard LUBER
Durée 116 minutes

Générique Artistique

Lancelot Cornel WILDE
Guenièvre Jean WALLACE
Le roi Arthur Brian AHERNE
Sir Gauvain George BAKER
Sir Lamorak Archie DINCAN
Lady Vivian

Adrienne CORRI

Sir Modred Michael MEACHAM
Sir Tors Iain GREGORY
Merlin Mark DIGNAM
Sir Dagonet

Reginald BECKWITH

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site