Les proverbes de la Toussaint

 

On confond souvent la Toussaint (1 novembre) avec le jour des Morts (2 novembre). La fête du premier novembre trouve son origine dans l’ancienne fête Celtique de Samain. Passage de l’été à l’hiver, cette fête marquait le nouvel An pour les Celtes, le début de toutes choses, c’était aussi le jour de la communication entre les vivants et les morts. Elle était marquée par de nombreux festins, fêtes et rassemblements liturgiques. Notons qu’Halloween qui se fête le 31 octobre est une sorte de réveillon de la fête de Samain. Sous l’impulsion du Pape Grégoire IV, soucieux de remplacer cette pratique « païenne » (la fête des morts encore en usage) par un rite Chrétien (la fête de tous les Saints… à l’époque uniquement Catholique !) Louis le Pieux en 835 institua la fête de la Toussaint. Mais la « superstition populaire » ne disparut pas pour autant, et l’église dut se résoudre (au Xem siècle) à officialiser le deux novembre une fête des morts… 

 
 
Novembre,
Toussaint le commande,
Saint André le voit descendre.

 
1er Novembre, La Toussaint
Quand d’octobre vient la fin,
Toussaint est au matin.

 
Le mois de novembre est malsain :
Il fait tousser dès Toussaint.
 

A la Toussaint
Manchons aux bras, gants aux mains.
 

De la Toussaint aux Avents,
Jamais trop de pluie ou de vent.
 

La Toussaint venue,
Laisse-là ta charrue.
 

A la Toussaint, les blés semés,
Et tous les fruits serrés (à l’abri).
 

Vent de Toussaint,
Terreur de marin.
 

A la Toussaint,
Le froid revient
Et met l’hiver en train.
 

A la Toussaint,
Commence l’été de la Saint Martin.
(Période pendant laquelle la température remonte)
 

Telle Toussaint, tel Noël,
Tel jour de Saint Michel,
Pâques au pareil.
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site