Dame,vos hom vous estrine

Dame, vos hom vous estrine
Chanson d'amour

Dame, vos hom vous estrine
D’une nouvele canchon.
Or venrai a vostre don
Se courtoisie i est fine.
Je vous aim sans traïson:
A tort m’en portés cuerine,
Car con plus avés fuison
 De biauté sans mesprison,
Plus fort cuers s’i enrachine.

Tel fait doit une roïne
Pardonner a un garchon,
Qu’en cuer n’a point de raison
Ou Amours met se saisine.
Ja si tost n’ameroit on
Une caitive meschine
Maigre et de male boichon
C’une de clere fachon,
Blanche, riant et rosine.

En vous ai mis de ravine
Cuer et cors, vie et renon,
Coi que soit de guerredon;
je n’ai mais qui pour moi fine.
Tout ai mis en abandon,
Et s’estes aillours encline;
Car je truis samblant felon
Et œvre de Guennelon:
Autres got dont j’ai famine.

Hé! las, j’ai a bonne estrine
Le cunquiiet dou baston,
Quant je vous di a bandon
De mon cuer tout le couvine
Pour venir a garison.
Vo bouche a dire ne fine
Que ja n’arai se mal non
Et que tout perc mon sermon:
Bien sanlés estre devine.

Vous faites capel d’espine,
S’ostés le vermeil bouton
Qui mieus vaut, esgardés mon,
Comme chieus qui l’or afine
Laist l’ort et retient le bon.
Je ne le di pas pour haine
Ne pour nule soupechon,
Mais gaitiés vous dou sourgon
Que vous n’i quaés souvine.
 Jalousie est me voisine,
Par coi en vostre occoison
Me fait dire desraison,
Si m’en donnés decepline.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×