L'expansion de l'ordre

Les chevaliers décident de se replier sur leurs possessions de Prusse et de Livonie, où ils luttent déjà contre les populations païennes d'Europe orientale. Les chevaliers de Dobrin s'étant révélés impuissants à christianiser les Prussiens, Conrad de Mazovie proposa, en 1226, à Hermann von Salza, quatrième grand maître de l’Ordre, les provinces de Culm et de Livonie en échange de son aide.

Le pape Innocent III lance, au même moment, les Croisades baltes. En un an, les chevaliers conquièrent les provinces de Warmie, de Nantangie et de Bartie ; ils fondent, ainsi, l'État monastique des chevaliers teutoniques. Ils bâtissent, également, de nouvelles villes telles que Thorn (1231), Königsberg1255) ou Marienburg (1280), dont ils font leur nouvelle capitale en 1309. L'Ordre teutonique fusionna, en 1237, avec les Chevaliers Porte-Glaive (ou Ordre de Livonie), ce qui lui permit de se renforcer et s'étendre ses possessions. Les Chevaliers Porte-Glaive conservèrent, néanmoins, une autonomie au sein de l'ordre. (

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×