Histoire des rues de Paris durant la période médiévale

 banniere-rues-de-paris.jpg

Détail d'une toile du peintre Marc Peltzer

Dans cette rubrique, je vous propose de faire l'inventaire et découvrir l'histoire, l'origine et les anectodes des rues de Paris existantes ou disparues de l'époque médiévale.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Harpe (Rue de la)h.jpg

Rue se trouvant dans le cinquième arrondissement de Paris. L'ancienne rue de la Harpe existait à l'état de chemin à la fin du XIIe siècle. La partie comprise entre le boulevard Saint-Germain et la rue Monsieur le Prince a été absorbée par le boulevard Saint-Michel. Celle comprise entre la rue de l'Ecole de Médecine et la rue Monsieur le Prince a été appelée : rue Saint-Côme et rue Saint-Damien (1254-1279) puis rue aux Hoirs d'Harcourt. Celle comprise entre la rue Saint-Séverin et la rue de l'Ecole de Médecine était rue de la Juiverie et rue de la Vieille Juiverie, vicus Cithare in Judearia (1247), vicus Judeorum (1257), vicus Harpe (1270), vicus Herpe ou vicus de Cithara (1254), rue de la Herpe ou de la Harpe. La partie voisine de la rue Monsieur le Prince avait porté le nom de rue Gibard ou Gibert. En 1636, on distingue les rues de la Harpe et Saint-Côme. L'ancienne rue de la Vieille Boucherie, actuellement partie de la rue de la Harpe entre la rue de la Huchette et la rue Saint-Séverin, a porté depuis le XIIIe siècle les noms suivants : Vicus Reginaldi Citharatoris (1247), vicus Reginaldi dicti le Harpeur (1265), vicus Vetus Bouclearia, vicus Vetus Judearia, rue de la Vieille Boucherie (1272), rue de la Petite Bouclerie (1300), rue de l'Abreuvoir Mascon (1391), rue Neuve Mâcon ou rue de l'Abreuvoir Mâcon (1401), rue de l'Abreuvoir Mâcon, autrement rue Neuve Saint-Michel (1409), rue Neuve du Pont Saint-Michel, dite de la Bouclerie (1406), rue de la Grant Bouclerie (1405), rue Neuve Saint-Michel (1469), rue de la Vieille Bouclerie. La rue de la Harpe a également été appelée rue Neuve Outre la Porte Saint-Michel.

Haudriettes ou Audriettes (Rue des) 

Ancienne passe de la rue de Temple dans celle du Grand-Chantier, elle porte aujourd'hui le nom de rue des Haudriettes et se situe dans le troisième arrondissement, entre la rue du Temple et la rue des Archives. 

Elle tire son nom des "Vieilles Haudriettes", ainsi qu'on nommait les penssionnaires d'un couvent de religieuses hospitalières dont le fondateur, en 1320, s'appelait Etienne Audry (ou Haudry) et qui été utilisé comme en maison de retraite pour les vieilles femmes. Elle portait en 1290 le nom de Jehan l'Huillier, ensuite celui de rue de l'Echelle du Temple parce que le grand-prieur du Temple avait fait élever, à l'angle de la rue du Temple, une échelle patibulaire (c'est-à-dire un gibet) de cinquante pieds de haut, pour les criminels de sa juridiction : ses débris ont subsisté jusqu'en 1789. En 1636 elle se nomma rue de la Fontaine-Neuve, à cause de la fontaine qui se trouvait dans un coin de cette voie.

Heaumerie (Rue de la)

La rue de la Heaumerie était au nord de la place du Châtelet dans le prolongement de la rue des Écrivains. En 1300, dans le Dit des rues de Paris, Guillot la nomme sous le nom de rue de la Hiaumerie.

En 1319, elle est citée dans un bail : "Bail passé par l'abbesse Jeanne au profit de Etienne Haubergue et Hyacinthe, sa femme, beourgeois de Paris, de la maison dite le Four ou le For-des-Dames, située à Paris, rue de la Heaumerie, au prix de 100 livres une fois payées, et rente annuelle de 10 livres 10 sols" Bail transféré en 1361 par Jacques, fils du dit Etienne, à Etienne le Bourguignon, maître armurier à Paris aux mêmes conditions (Chéronnet. Hist. de Montmartre - Recueil des chartes de l'abbaye royale de Montmartre. éd. Edouard de Barthélémy, Paris)

Elle est également présente en 1450 sur la liste de l'abbé Lebeuf, rue de la Heaumerie.

Hérambourg la Tréflière (Rue)

Quartier Saint-Jacques-de-la-Boucherie. Dans des actes du XIIe siècle, elle est désignée sous les noms de rue Erembourgrue Hérambourg la Tréfelière ; Guillot, en 1300 dans le Dit des rues de Paris, l'appelle Sendebours la Tréfilière ; en 1388, c'est la rue Bertaut Qui Dort et, en 1512, la rue de Venise.

Herengerie (Rue de la)

Cette ancienne voie était située dans l'actuel quartier des Halles, Sainte-Opportune, à proximité de la rue Perrin Gasselin. En 1300, dans Le Dit des rues de Paris de Guillot, elle se nomme rue de la Herengerie, en 1310, Harengerie, en l'an 1450, rue de la Arongerie, au 16ème siècle, Haucherie et enfin Vieille-Harangerie. Ce nom peut lui avoir été donné du faites qu'on y vendait anciennement des Harengs.

Homme-Armé (Rue de l')

Cette ancienne voie du quartier Sainte-Avoie traversait de la rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie dans celle des Blancs-Manteaux. Sauval et l'abbé Lebeuf (1450) avancent qu'anciennement on l'appelait rue Pernelle-Saint-Pol. Jaillot pense qu'ils se sont trompés, attendu que cette rue Pernelle-Saint-Pol est distinguée de celle de l'Homme-Armé dans différents actes. On ignore l'étymologie du nom de cette rue.

Hoqueton (Rue du)

Ancienne voie du quartier du Marché-Saint-Jean. Dès le règne de Louis-le-Jeune, quelques constructions bordaient cette rue. En 1350, on la nommait rue du Hoqueton (casaque d'archet).   

Huchette (Rue de la)

Rue se trouvant dans le cinquième arrondissement. Cette voie médiévale, probablement ouverte au début du 13ème siècle lors de l'assèchement de la frange de terrains qui bordeaient la Seine, n'a jamais changé de nom, ce dernier provenant sans doute d'une enseigne, la Huchette d'Or. Reliant la rue du Petit-Pont à la place Saint-Michel en une ligne droite savoureusement déformée, la rue de la Huchette renferme encore de belles maisons, témoins de sa splendeur au 18ème siècle. Elle était à cette époque réputée pour ses rôtisseries et ses hostelleries, mais aussi pour ses coupeurs de bourse... 

Bibliographie et sources concernant l’historique médiéval des rues de Paris  

  • Dictionnaire Historique de la ville de Paris et de ses environs. Par M. Hurtaut et Magny
  • Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris. Par J. De la Tynna
  • Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris. Par Jean Lebeuf
  • Paris sous Philippe-le-Bel d’après des documents originaux. Publié par H. Géraud
  • Paris ancen et moderne, d’après ses monuments. Par Jean Lacroix de Marlès
  • Histoire de Paris : Le quartier des halles. Par Camille Piton
  • Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris. Par Henri Sauval
  • Tableau historique et pittoresque de Paris, depuis les Gaulois jusqu’à nos jours. Par J.-B. de Saint-Victor
  • Histoire de Paris rue par rue, maison par maison, Charles Lefeuve, 1875
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 07/07/2012

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×