Childebert II


Childebert II
Roi francs d'Austrasie

Règne
575 - 596
Dynastie Mérovingiens
Titre complet Roi d'Austrasie
Roi des Burgondes et de Paris (592-596)
Prédécesseur Sigebert Ier
Successeur Théodebert II

Biographie
Naissance 6 avril 570
Décès 28 mars 596
Père Sigebert Ier
Mère Brunehilde
Conjoint(s) Faileube
Descendance Théodebert II
Thierry II

Autres fonctions
Roi de Bourgogne
Période
592 - 596
Président {{{président1}}}
Monarque
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Prédécesseur Gontran
Successeur Thierry II

Roi francs de Paris
Période
592 - 595
Président {{{président2}}}
Monarque Gontran
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Prédécesseur Clotaire II
Successeur

Roi des Francs

Childebert II est un roi mérovingien, né le 6 avril 570 et mort le 28 mars 596, roi d’Austrasie de 575 à 596, puis de la Bourgogne et de l’Orléanais.

Généalogie

Fils unique de Sigebert Ier et Brunehilde; frère des princesses Ingonde et Chlodosuinde.

Epoux de Faileuba, une reine dont on ignore les origines, il eut pour enfants Théodebert II et Thierry II, ainsi que la princesse Theodilana.

Biographie

Childebert II règne sur l’Austrasie de 575 à 596 après l'assassinat de son père, Sigebert Ier, par deux esclaves de Frédégonde. Son élévation au trône date du 25 décembre 575, bien qu’il fut roi quelques semaines avant (au moins avant le 8 décembre) ; cette attente se justifie par la volonté de faire coïncider l’élévation du nouveau roi avec l’importante fête religieuse de Noël[1].

En réalité, sa mère, la reine Brunehilde assuma l'essentiel du pouvoir jusqu'à sa mort. La majorité de Childebert fut proclamée une première fois en 585, puis lors du pacte d'Andelot en 587. Grâce à ce pacte, il hérita de la Bourgogne et de l'Orléanais, après avoir été adopté par son oncle, le roi Gontran.

Pratiquant une politique d'alliance avec les Byzantins contre les Lombards d'Italie, Childebert mena les dernières expéditions austrasiennes dans cette région. Il est aussi connu pour avoir complété la loi salique par un décret.

Childebert II mourut empoisonné avec son épouse, en 596, à 25 ans, probablement par sa tante Frédégonde. Ses deux fils Théodebert II et Thierry II, s'entredéchirèrent pour la succession, malgré l'influence de Brunehilde. Le premier lui succède en Austrasie alors que le second reçoit le royaume de Bourgogne et celui d'Orléans.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×