Bochet

Le bochet est une boisson alcoolisé (de 5° à 20° suivant les proportions) inspiré de la boisson médiévale éponyme.

Ingrédients:

  • 1,2 Kg de miel (sauf acacias)
  • 2,5 litres d'eau
  • 2 cuillerées à café de levure de bière ou de boulanger (la levure pour le pain rendant la boisson trouble)
  • 1/2 cuillerée à café de gingembre en poudre
  • 1/2 cuillerée à café de piment de Cayenne
  • 1/2 cuillerée à café de Cardamome en poudre
  • 4 pincées de Clou de Girofle en poudre

Le rapport eau/sucre influencera le taux d'alcoolisation de la boisson, plus il y a de sucre plus il y a d'alcool et plus la boisson est gazeuse.

Préparation:

  • Dans une casserole émaillée ou Inox (mais pas en cuivre ou en fer), faites fondre le miel jusqu'à ce qu'il bouile et écumez-le si nécessaire.
  • Ajoutez l'eau chaude, délayez bien et faites à nouveau bouillir longuement pour que le mélange réduise de 1/4.
  • Versez ensuite dans une grande terrine ou un grand bocal en verre. Quand le mélange est tiédi, ajoutez la levure et melangez bien.
  • Mettez toutes les épices dans un petit nouet de toile fine bien fermé et laissez-le tomber dans le mélange.
  • Couvrez avec un bouchon de liège ou un linge. Laissez fermenter à la tièdeur de la cuisine, au besoin sur un radiateur tiède pendant 2 ou 3 jours. Si votre terrine est au 3/4 pleine, mettez un plat creux dessous. Le mélange doit fermenter, et risque de déborder. C'est la raison pour laquelle je ne vous recommande pas de fermer hermétiquement.
  • Au bout de 2 ou 3 jours, filtrez et mettez en bouteille ou en carafe si vous voulez consommer rapidement.

Précautions

  • La fermentation peut ne pas se dérouler comme prévu et développer des germes anaérobies (surtout si la fermentation se fait à couvert) qui sont toxiques.
  • Si la fermentation émet des odeurs inhabituelles ou malodorantes il vaut mieux jeter le contenu, l'absence de mousse accumulée à la surface est suspecte (sauf si vous avez placé la fermentation sous pression en la mettant dans une cocote-minute par exemple, la mousse ne pouvant donc pas se former. La présence de gaz sous pression et de nombreuses bulles à l'ouverture témoignerons d'une fermentation réussie).
  • Une trop forte concentration en sucre peut empêcher la fermentation alcoolique et laisser la place aux germes (par exemple si votre mélange est assez sucré veillez à conserver le même niveau de liquide en ajoutant de l'eau ayant bouillie une heure, l'évaporation peut faire baisser considérablement le niveau de liquide augmentant donc la concentration en sucre)


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site