Tartes, tourtes et pâtés

«Les origines du pâté en croûte remontent à l’Antiquité. Ce fut d’abord une manière de conserver la viande. On utilisait pour la croûte une farine médiocre, impropre à la consommation, à laquelle on incorporait des épices, afin de masquer d’éventuels mauvais arômes et surtout de jouer ce rôle de conservateur. La croûte ne se mangeait pas: c’est l’origine du métier de «pastissier», une pratique qui perdure jusqu’à la fin du Moyen Age…

Ajouter un commentaire
 

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site