Le "haut de la cour" à Mellier (Belgique)

Le " Haut de la Cour " à Mellier (Belgique).

Travaux réalisés par le Service des Fouilles de Belgique


Au confluent de la Mellier et du ruisseau de Botémont se dresse, au nord du village de Mellier, entre l'église et la vallée principale, la colline fortifiée du " Haut de la Cour ". Le site fut étudié par le Service des Fouilles en 1982. Au sommet, le plateau triangulaire était entouré d'un rempart bien visible à l'est et au sud. Au nord, la pointe aménagée et recoupée forme un rempart en demi-lune, doublé du " Fossé Lambert ". Au sud, la pente assez douce permettait l'accès : la porte semble avoir été formée par le retour du rempart vers l'intérieur de l'ouvrage. La motte et son donjon furent établis sur un habitat monumental construit sur une butte naturelle de schiste émergeant du plateau environnant sur près de 2 m. Les murs découverts appartiennent selon toute vraisemblance au Maslario publico palatio cité dans un acte de 763, lorsque Pépin le Bref accorde l'immunité à l'abbaye de Prüm. Le matériel retrouvé est identique aux vestiges carolingiens du site d'Hamipré, proche ; il peut être daté de 750-850.

Mellier plan des vestiges du "Haut de la Cour" :
   A) Pallatium carolingien cité en 763
   B) Donjon, avant 1060 ?
   C,F,G) Bâtiments agricoles
   D ) Remparts
Mellier, la fortification du "Haut de la Cour"
Photo A. Matthys


Texte tiré de : "Archéologie en Ardenne" De la préhistoire au XVIII° siècle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×