Inventions et découvertes du VIII° siècle

 

Vers 700 - En Chine: premiers plombages des dents avec une "pâte d'argent".

Vers 700 - L'astronome chinois Yi xing entreprend la mesure d'un arc du méridien et pour cela, envoie une expédition mesurer 2500 km en ligne droite, de l'Indochine jusqu'à la Mongolie. Yi Xing (672-717), "le plus grand astronome et mathématicien de son temps" . Yi Xing, qui parlait couramment sanscrit et connaissait bien la littérature indienne sur es mathématiques, était un moine bouddhiste, mais il serait erroné de penser que son ouvre mathématique ait un rapport quelconque avec la religion. Comme mathématicien, alors qu'il se trouvait être en même temps tantrique, il s'adonna à une grande quantité de problèmes d'analyse et de calcul, dont beaucoup n'avait aucun lien avec le tantrisme. Il s'attaqua à des problèmes classiques comme "le calcul du nombre total des situations possibles du jeu d'échecs". Il se consacra, en particulier, aux calculs calendaires et réalisa même, sur les ordres de l'empereur, un nouveau calendrier pour la Chine.

 Ce mécanisme est dénommé échappement car il laisse échapper une "dent" à chaque impulsion, en l'occurrence le remplissage d'un godet. Ainsi, un écoulement continu d'eau est transformé en mouvement discontinu de la roue.

725 - Premier mécanisme à échappement par le chinois I HING. L'échappement est une partie primordiale d'une horloge.
Les horloges à échappement sont implicitement évoquées en 1300 dans les comptes du roi de France (Pipelard), le Roman de la Rose de Jean de Meug (vers 1305), la divine comédie (1314-1318) de Dante, puis de façon explicite par Froissart (li orologe amoureus, 1360).

Nous devons maintenant rendre à César ce qui lui appartient et, en la circonstance, rendre l'invention de l'échappement, vers 723, à deux personnes. D'abord un moine bouddhiste, Yi Xing et un ingénieur chinois, Liang Ling-Tsan. Ils auraient, eux aussi, fabriqué une horloge hydraulique astronomique.

Vers 770 - Apparition et diffusion de la minuscule caroline dans les scriptoria du royaume franc. Elle est à l'origine des caractères de l'écriture latine actuelle. Son adoption rend plus aisée et plus rapide la copie des manuscrits. La minuscule caroline est une écriture apparue au VIIIe siècle, vers 780 sous l'impulsion de Charlemagne, dans l'école palatine tenue par Alcuin puis elle se répand depuis Saint Martin de Tours où l'érudit s'est retiré à la fin de sa vie. Elle se diffuse ensuite dans tout l'Empire dans les codex, les capitulaires et divers textes religieux avant d'évoluer vers l'écriture gothique au XIIe siècle. Elle présente des formes rondes et régulières qui la rendent plus facile à lire et à écrire que la minuscule mérovingienne, ce qui assure sa renaissance au XVe siècle, sous la forme de l'écriture humanistique lorsque des humanistes florentins l'ont redécouverte et préférée à l'écriture gothique qu'ils jugeaient artificielle et illisible.

773 - L'emploi des chiffres arabo-indiens dits « arabes », importés de l'Inde après la conquête du Sind en 712, se répand dans le monde arabe. Première mention en Europe en 976, première large publication en 1202 par Fibonacci dans Liber Abaci
793 - Creusement d'un canal reliant le Rhin et le Danube. La tradition rapporte que c'est en 793 que Charlemagne ordonna le creusement d'un canal de 3 km près de Treuchtlingen. Il s'agissait de promouvoir le transport de marchandises par bateau entre les villes de Rhénanie et Weissenburg en Bavière. Jusqu'à la construction du canal, en effet, le transport devait s'interrompre au niveau de la ligne de partage des eaux, près de Treuchtlingen. La thèse répandue dans une certaine presse, selon laquelle le canal aurait été creusé pour permettre à Charlemagne de ramener sa flotte de guerre depuis le Danube jusqu'au Rhin n'est plus défendable aujourd'hui ; les motivations stratégiques étaient certainement étrangères à ce projet, dans la mesure ou le roi des Francs ( et futur empereur des Romains) disposait de suffisamment de vaisseaux, tant sur le Danube que sur le Rhin pour ses campagnes militaires1.
800 - Introduction de l'étrier en Europe (venant d'Europe centrale).

Vers 800 - Les Vikings construisent le premier drakkar, tirant son nom du dragon ornant la proue du navire.

Astrolabe du X° siècle

Vers 800 - Massahalah invente un astrolabe à Bagdad et crée le premier observatoire. L'astrolabe sera l'outil de base des astronomes pendant les 800 prochaines années.

Pour compléter votre recherche

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 15/01/2012

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site