Inventions et découvertes du XV° siècle.

aspirante et foulante.



Fuseau à ailette.



Emploi de la poudre pour miner les châteaux.



L'avant-train pivotant apparait (Un système avec cheville ouvrière existait déjà 2 siècles auparavant en Italie, mais sans cercle, il y avait peu de stabilité). L'attelage devient un moyen de transport, avec des lignes régulières qui se développent dans les grandes villes : coche et fiacre



Laminoir. Pour la fabrication de plaques de métal d'épaisseur homogène. Utilisé d'abord avec des métaux malléables comme le plomb, l'or et l'étain. Léonard de Vinci décrivit un laminoir pour le fer.



Planche à peigne.



Verres de vue. Il fallut attendre le XVème siècle pour voir des lunettes corrigeant la myopie, donc avec des verres concaves. Le premier texte qui parle des verres concaves nécessaire pour corriger la myopie, en 1440, est la description du Cardinal Nicolas de Cuse (1401-1464) dans l'ouvrage De Beryllo.



Appareil de distillation en verre.



Canon avec hausse.



Canon multitube Ribeaudequin.il s'agit d'un canon de petit ou moyen calibre, monté généralement sur affût mobile (à roues), mais parfois sur simple affût fixe (en position défensive sur une muraille, par exemple). Il peut tirer deux types de projectiles : des antipersonnel et des boulets.



Machine à forer les tuyaux de bois.



Machine à aléser les canons.



Machine à polir les pierres précieuses.



Système bielle-manivelle.



Vers 1400 Le mortier est mis au point. Les premiers fusils étaient de simples canons, des tubes en bois reliés entre eux par des

anneaux de fer.
• Il suffisait d'introduire de la poudre dans l'extrémité ouverte, puis une pierre bien ajustée ou une balle métallique. Ensuite, il fallait allumer la poudre par le petit trou situé du côté fermé et la poudre explosait. Le mortier, lui, se composait d'un long canon métallique. En tirant sur la détente, une corde rougeoyante frappait le trou de mise à feu et enflammait la poudre. Ces armes étaient munies d'une crosse qui permettait au tireur de viser, de tenir la barre métallique brûlante, et de résister au recul.

Un mortier est une bouche à feu tirant à inclinaison élevée (plus de 45°), pour effectuer des tirs indirects. La trajectoire courbe, en forme de cloche, du projectile permet d'atteindre un objectif placé derrière un obstacle, qu'un canon ne permet pas d'engager car la trajectoire de son projectile est tendue. L'énergie produite par le recul est directement absorbée par le sol ou la plate-forme renforcée d'un véhicule. L'arme a un tube court et généralement lisse, sans rayures. Dans la plupart des cas, il est chargé par la bouche, la munition étant mise à feu en tombant sur un percuteur fixe. Cependant, les plus forts calibres et des canons plus longs, ont parfois rendu nécessaire, l'adoption du chargement par la culasse pour ce type d'arme, et donc l'emploi d'un mécanisme de percussion. Une autre variante peu utilisée du mortier est celle dite à spigot, où le projectile enveloppe le lanceur réduit alors à une simple tige guide.



Vers 1400 Le café apparaît à Aden dans le Yémen. Le premier Occidental ayant évoqué le café est un médecin allemand de retour du Moyen-Orient, en 1583. «Une boisson aussi noire que l'encre, utile contre les maux d'estomac. Ses consommateurs en boivent le matin dans une coupe en porcelaine où chacun prend une rasade sonore.»
Le «qahwa», qui signifie «revigorant», s'est en effet diffusé vers 1400 à partir de l'Arabie, de l'Ethiopie et du Yémen actuels. Sa popularité tient sans doute pour partie à la prohibition de l'alcool en terre d'islam. En 1630, Le Caire compte près de mille cafés. Le breuvage arrive en Europe au XVIIe siècle par l'intermédiaire des marchands vénitiens. Son succès conduit les grandes puissances à en imposer la culture à leurs colonies : Brésil, Antilles, Ceylan... A Paris, le premier café, le Procope, ouvre en 1686. Depuis, le marché mondial du café a explosé. En valeur, c'est le deuxième produit vendu dans le monde, derrière le pétrole.



1400 Invention du cabestan.



1400 Le trebuchet de guerre par Mariano Tacola. Le trébuchet de guerre à été inventé par Mariano Tacola en 1400. Il était

construit pour détruire les murs et d'autres blocages. Il lançait des pierres lourdes contres les murs des châteaux des ennemis. A 15m de hauteur, le trébuchet de guerre est aussi très lourd. Il a deux cadres a l'opposite de le boit ou les roches sont placés. Quand la baguette en fer, qui tient le boit haut est tiré, la baguette tombe en lançant les roches de la boit.

















1405 Couleuvrine (arme à feu portative).

 

Ce sont les ancêtres des arquebuses. Les couleuvrines primitives était une pièce très longue et fine. C'était une sorte de gros mousquet enchaîné sur un affût et monté sur un chevalet qui se chargeait par la bouche et tirait des balles de plomb. Sa présence a été signalée pour la première fois lors du siège d'Orléans en 1428.A coté de ce type de couleuvrine, il est fait mention en 1476, dans le récit de la bataille de Morat, d'une grosse couleuvrine pesant cent quinze livres.
Sous Louis XI la couleuvrine devint une pièce de gros calibre. Les autres pays fabriquèrent aussi des couleuvrines de plus en plus puissantes.

 

Couleuvrine aux armes de strasbourg datant de la fin du XV° siècle

Musées de Strasbourg.








1410 Peinture à l'huile. Dès le XIIIe siècle, la peinture à l'huile commença à être utilisée par dessus la tempera (peinture au jaune d'œuf). La véritable percée de la peinture à l'huile est due au peintre flamand Jan van Eyck, qui aurait mis au point vers 1410 un mélange stable de pigments broyés dans l'huile siccative.



1412 Dissection de cadavre.



Vers1420 Premières mentions de caravelles portugaises, navire à deux mâts dotés de voiles latines, instruments des explorations portugaises le long des côtes d'Afrique.



1424 Horloge astronomique, cathédrale de Bourges (la plus ancienne conservée). Un mulet portant une horloge accompagne Louis XI en voyage.



Vers 1430 Première représentation d'une courroie motrice en Europe



Vers 1435 Le chantier naval de Venise introduit le concept de pièces interchangeables, ce qui lui permet de produire des navires "à la chaîne".



Vers 1437 Invention de l'imprimerie (impression de textes sur du papier avec des caractères mobiles en métal à l'aide d'une

presse à bras) par l'Allemand Gutenberg, orfèvre et fabricant de miroirs. La technique nouvelle apparaît d'abord dans la vallée du Rhin, à Strasbourg et Mayence, où Gutenberg produit ses premières éditions à partir de 1452. Ayant perdu un procès contre son commanditaire Johann Fust, il doit abandonner son matériel et est remplacé par son collaborateur, Peter Schöffer, qui signe en 1457 le célèbre Psautier de Mayence. En 1465, l'archevêque de Mayence anoblit Gutenberg. L'histoire associe son nom à l'une des plus grandes inventions de l'humanité.



1445 Gutenberg « réinvente » les caractères d'imprimerie mobiles déjà utilisés en Corée et en Chine.



1445 Le marin portugais Nuño Tristão atteint l'embouchure du Sénégal, ouvrant la route vers Tombouctou.



Vers 1450 première coulée de fonte avec un haut-fourneau.


1450-11470 - Canon avec chargement par la culasse Veuglaire.Ces canons sont des copies d'après gravures et se situent dans la période 1450-1470. Ce sont des pièces « légères » ( 300 et 350 kg) et mobiles grâce à leur affût à rouages (à roues). Elles sont destinées à être utilisées en campagne ou en défense de place forte. Il s'agit de canons à rechargement par la culasse. On utilise pour cela des « boites à poudre » qui s'ajustent à l'arrière du tube.

Principe :

Ces pièces se chargent à l'aide de boites à poudre ; ce sont celles ci qui contiennent la poudre.

Pour recharger :

- On met la poudre dans la boite à poudre

- On bouche celle ci à l'aide d'un bouchon de bois enfoncé au marteau (il permet la montée en pression dans la boite à poudre et quand la pression est suffisante, le bouchon saute comme un bouchon de champagne et pousse le projectile qui se trouve dans le tube du canon)

La boite est donc prête et on peut passer au chargement du canon

- On met la boite en place à l'arrière du tube

- On enfonce une cale en bois qui plaque la boite contre le fut

- On met en place le projectile par la gueule du tube et on le pousse au fond du tube à l'aide d'un refouloir

- On amorce la boite avec un peu de poudre noire au niveau de la lumière

- Il ne reste plus qu'à faire feu en « boutant le feu « à la poudre soit au moyen d'une mèche lente soit à l'aide d'un tisonnier ou bien encore d'une braise

- Après le tir, on retire la boite et on nettoie le tube du canon

Veuglaire de la Massenie de Saint Michel 1473 : Gravure d'Israël van Meckenen



Vers 1451 En Europe, on utilise des plombages (en or) pour remplir les cavités des dents.



1452-1454 Gutenberg imprime la bible à quarante-deux lignes.



1453 Presse d'imprimerie. Gutenberg a inventé les caractères mobiles en plomb à la place de la xylographie (gravure sur bois d'une page entière). Les caractères en plomb étaient recyclables et la composition des pages était accélérée.



1454 Le destructeur de bateaux par Mariano Dilacopu. Le destructeur de bateau a été inventé en 1454 par Mariano

diIacopu. Cette invention est utilisée pour percer des trous sous le bas des bateaux. Ce mécanisme reste dans les lagons ou les marches. Quand un bateau passe dessus, il détente un système qui détruit le bateau. Il était construit pour la protection contre les pirates en Talamore et Orbetello. 





1457 Impression du Psautier de Mayence dans l'atelier de Gutenberg, considéré comme le premier livre imprimé.



1460 Les marins portugais atteignent le Cap-Vert.



Vers 1460 Apparition des premières montres, consécutive à l'invention du ressort à moteur en acier qui remplace les poids et poulies des pendules.



1466 Les premiers métiers à soie sont installés.



1483 Le Portugais Diego Cão reconnaît l'embouchure du Zaïre et entre en relations avec le roi du Congo.



1487 Le Portugais Bartolomeu Dias franchit le cap de Bonne-Espérance. Le littoral occidental de l'Afrique a été reconnu et la route des Indes est ouverte.



1488 Ludovic Sforza aurait remplacé un bouton de costume par une petite horloge ou « montre », le ressort moteur, enroulé dans une boite ou barillet, tire en se désarmant, la corde à boyau enroulée préalablement sur la fusée (tronc de cône).



1490 Jean Widmann d'Eger utilise les signes + et - dans une arithmétique.



1490 Invention du ressort.



Vers 1490 Arrivée des Portugais au Mozambique. Ils s'y établissent dans les ports, remontent le Zambèze et éliminent les Arabes de la région. Pero de Corvilha gagne les Indes à partir de la mer Rouge, puis séjourne en Ethiopie.



1492 Découverte des Indes Occidentales (Amérique) par Christophe Colomb, marin génois entré au service de la Castille.



1493 Second voyage de Christophe Colomb. Découverte des Petites Antilles.



1494 Fabrication du Whisky.



Fin 15° siècle La serviette de table apparaît.
• Jadis les gens ne se préoccupaient pas de s'essuyer la bouche ou les mains après un repas bien salissant. Quand la propreté prit tout son sens pour eux, ils utilisèrent des nappes et s'y essuyaient la bouche. C'est à ce moment aussi qu'apparurent les serviettes de table pour nettoyer les couverts, la bouche et les doigts.

Pour compléter votre recherche


Commentaires (4)

1. siny (site web) 15/01/2013

je suis très contente on m'a beaucoup aider

2. siny (site web) 15/01/2013

merci beaucoup,je suis très contente

3. julie 22/05/2011

un grand merci

4. léa 08/03/2011

merci beaucoup pour votre aide !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 15/01/2012

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site