Didier Vandeporta. Noirlac, paysage cistercien.

Les abbayes cisterciennes, répondant à une profonde attente spirituelle, bénéficiaient d'un extraordinaire élan de générosité de donateurs. C'est ainsi que Ebbes V de Charenton fit dont des terres de Noirlac aux moines venus de Clairvaux. En friche, marécageuses, à l'écart du monde, ces parcelles devaient néanmoins être aménagées afin de répondre aux besoins primordiaux du monastère: la culture, l'élevage et la construction du bâti. Aux premières constructions en bois, permettant la survie de la communauté, succèderont des bâtiments en pierre élevés par des carriers, manoeuvres et compagnons... Didier Vandeporta est guide à l'abbaye de Noirlac.


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site