Histoires des sciences dans l'Empire musulman

logo-cite-des-sciences.jpgConférence donnée à la Cité des Sciences de Paris par le Professeur Ahmed Djebbar avec une introduction de Piétro Corsi, dans le cadre du cycle de conférences "l'âge d'or de la science arabe" en avril-mai 2005. 
Résumé:
Entre ce que l'on a appelé « le miracle grec » et la Renaissance européenne, les savants des pays d'Islam ont joué un rôle important, principalement du VIIIe au XIIIe siècle, rôle que l'histoire des sciences occidentales a longtemps ignoré. Ils ont non seulement traduit les ouvrages grecs et indiens, mais se sont affranchis progressivement de leurs devanciers grecs et les ont dépassés dans le domaine de l'observation, de l'expérimentation, de la mesure et des procédés pratiques de calcul. Au cours des siècles s'est forgée une science nouvelle, arabe, appelée à devenir, avec l'héritage grec, la source principale de la science occidentale.













Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 08/09/2012

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site