Azincourt, un vendredi en enfer

Comment l'armée française fut écrasée par les Anglais à Azincourt en 1415. Retour sur une bataille légendaire qui a signé le déclin de la chevalerie et relancé la guerre de Cent Ans.
En ce début de XVe siècle, la France et l'Angleterre sont les monarchies les plus puissantes d'Europe. Le 25 octobre 1415, à Azincourt, les troupes françaises sont écrasées par l'ennemi héréditaire. En quelques heures, malgré sa supériorité numérique, la fine fleur de la chevalerie française est décimée par les archers anglais, aussi adroits au long bow qu'à la masse. La bataille est d'une sauvagerie sans précédent. La soif de conquête du jeune roi Henry V est satisfaite : la France est à sa merci et il fonce sur Paris...
S'appuyant sur les travaux d'historiens français et britanniques, sur des reconstitutions et des images en 3D, le documentaire montre avec quel soin et quel pragmatisme les Anglais se sont préparés, face à l'inertie de Paris, paralysée par la démence de Charles VI.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site