L'eau au Moyen Age

Les abbayes ont maintenu en vie les techniques antiques. Lors des fouilles du couvent des dominicains de Zurich (1990), on a mis au jour une conduite en terre cuite enrobée de mortier (deuxième quart du XIIIème siècle). Dans les châteaux forts, on préférait les puits et les citernes d'eau de pluie, plus sûrs en cas de siège. L'eau se purifiait dans un citerneau rempli de gravier et de charbon. Les seaux étaient hissés à l'aide de treuils ou d'une grande roue, comme à Romont.

En ville, on recourait à la nappe phréatique (puits), aux rivières et à des captages de sources à l'extérieur des murs, voire, comme à Bâle, à l'intérieur (eau recueillie dans des citernes). Pour puiser de l'eau dans une rivière, on pouvait utiliser la force du courant, entraînant des roues à godets (mentionnées sur la Limmat à Zurich dès 1382) ou des pompes: "machines" de Zurich et de Genève (dès 1708). Beaucoup de villes firent creuser des canaux de dérivation: Berne, Winterthour, Aarau et La Neuveville ont conservé les leurs.

L'approvisionnement en eau était dès le Moyen Age une tâche communale. Renward Cysat, chancelier municipal de Lucerne durant la deuxième moitié du XVIème siècle, cite la construction d'une adduction privée par une communauté de voisins à Lucerne: une concession du Conseil avait été nécessaire. L'installation a d'ailleurs été ultérieurement placée sous la surveillance du maître fontainier de la ville.

Seule une minorité de privilégiés pouvaient se brancher directement sur le réseau public. A Bâle et à Zoug, les aubergistes et quelques particuliers pouvaient acheter le droit de dériver chez eux le trop-plein d'eau claire des fontaines. Dans la plupart des ménages, les femmes ou les domestiques allaient chercher l'eau. De fortes peines frappaient ceux qui souillaient les fontaines.
.

 

 


L'eau potable à l'époque médiévale: puits d'approvisionnement


Au Moyen Age, quiconque rendait l'eau d'un puits impropre à la consommation était sévèrement puni. L'empoisonnement des puits a constitué un grief particulièrement virulent contre les juifs et les pestiférés au 14e et au 15 siècle.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

banniere-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site